Mélanges de la Casa de Velázquez

Nos recherches étant très ancrées dans le monde méditerranéen, nous sommes heureux de la mise en ligne des Mélanges de la Casa de Velázquez, revue de l’École des hautes études hispaniques et ibériques.

Si ce site permet la consultation d’articles récents, précisons que l’ancienne série des Mélanges de la Casa de Velázquez (du numéro 1 au 32) est consultable sur Persée.

Actes de la SHMESP

Parution des actes du XLe congrès de la SHMESP (Nice, 4-7 juin 2009)

Des sociétés en mouvement

Migrations et mobilité au Moyen Âge

Une partie des contributions porte sur la « circulation des détenteurs de l’autorité », thème qui nous intéresse grandement.

Ainsi, Gouvaren est représenté dans ce volume avec l’article de Thierry Pécout « La déambulation comme mode de gouvernement. L’enquête princière générale en Provence angevine, XIIIe-XIVe siècle ».


Sommaire du volume

Pour les anciens congrès, consultation en ligne intégrale sur Persée

Les publications de l’EFR en ligne

De nombreuses publications de l’Ecole Française de Rome sont accessibles en ligne.

Les 200 premiers titres de la « Collection de l École française de Rome » et tous les tomes des Mélanges de l’École française de Rome précédents à l’année 2000 sont disponibles à partir de Persée.

Les ouvrages et les périodiques publiés depuis l’année 2000 sont consultables sur le site Casalini digital division.

Voir les précisions sur les modalités de consultation et de téléchargement.

Chartae Burgundiae Medii Aevi

Des milliers de documents et des centaines de cartulaires sont conservés et constituent le patrimoine écrit de la Bourgogne médiévale. Le programme CBMA met à disposition et soutient l’étude de ce fonds documentaire extraordinairement riche.

Publications proches des centres d’intérêt de Gouvaren :

Lien vers le blog Laetus diaconus

En savoir plus sur le programme

Du politique aux émotions…

La question des pratiques de gouvernement est large. Au sein du programme Gouvaren, elle permet notamment d’effleurer la question des émotions :

« la place des valeurs éthiques dans la formalisation du lien communautaire apparaît grande à travers ce que l’on nomme les « émotions politiques ». Celles-ci semblent aux yeux des historiens, à l’heure actuelle, fondamentales dans la construction de la relation de sujétion, sur le plan étatique, seigneurial et communautaire. Cela construit une dynamique du lien dominant / dominé qui peut avoir des conséquences sur l’économie même de la relation d’autorité. »(L. Verdon).

Ainsi, les membres du programme Gouvaren sont heureux de pouvoir à l’occasion échanger avec le groupe EMMA, également rattaché à l’UMR TELEMME.

Voir notamment sur la question : B.H Rosenwein, « Émotions en politique. Perspectives de médiéviste », Hypothèses 2001, Paris, 2002, p. 315-324.

Les cartulaires des rois de Navarre

Actualités du programme

Les cartulaires des rois de Navarre


À l’initiative de l’université de Pau et des Pays de l’Adour et de l’université publique de Navarre, un  programme de recherche financé par les Fonds communs Aquitaine-Navarre et par le Conseil général  des  Pyrénées-Atlantiques, s’est attaché à étudier la mémoire des rois de Navarre à la fin du Moyen Âge,  lorsque des princes de lignages français (Champagne, Capétiens, Évreux, Foix-Grailly, Albret) sont  devenus par le jeu des héritages et des mariages rois de ce petit royaume pyrénéen.

Ce programme de recherche, piloté par Veronique Lamazou-Duplan (UPPA) et par Eloisa Ramirez  Vaquero (UPNA), livrera ses premiers résultats sous trois formes :
– l’étude et l’édition des cartulaires des rois de Navarre :
– deux journées d’études : à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour le 4 novembre 2010 (programme et informations) et à  l’Université publique de Navarra, début 2011
– une exposition (du 15 septembre 2010 au 10 novembre 2010) destinée au grand public et aux scolaires  est organisée à Pau, avec la collaboration des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et de  l’Archivo Real y General de Navarra qui présente une trentaine de précieux documents médiévaux  conservés dans les deux services d’archives et qui sont rarement exposés.
Contacts : Véronique Lamazou-Duplan (veronique.lamazou@univ-pau.fr)

Le gouvernement pontifical

Patrick GILLI et Julien THERY, Le gouvernement pontifical et l’Italie des villes au temps de la théocratie (XIIe-mi XIVe siècle), Presses universitaires de la Méditerranée, Montpellier, 2010, 676 p., ISBN : 978 2 84269 893 5 ; prix : 58 euros.

Avant-propos et sommaire à télécharger

Appel à communication sur « l’opinion publique »

L’Université du Québec à Chicoutimi et le Cercle interuniversitaire d’étude sur la République des Lettres (CIERL, Université Laval) organisent un colloque sur le thème

« Rumeurs, propagande et manipulation de l’opinion publique aux XIVe, XVe et XVIe siècles »

les 20 et 21 mai 2011 à Québec.

L’appel à communication ci-dessous est ouvert jusqu’au 31 janvier 2011.

Longtemps associée à la seule période contemporaine, la propagande ou, à défaut d’un terme moins polémique, la manipulation de l’opinion publique, peut-elle encore être totalement exclue en ce qui a trait à la fin du Moyen Âge et au début de l’Époque Moderne? Si Bernard Guenée et Claude Gauvard notamment soutiennent le caractère opératoire de ce concept dont ils observent des manifestations dès la guerre de Cent Ans, plusieurs spécialistes contestent cette vision du champ politique, considérant le phénomène comme étant nettement postérieur, et lié à la montée en puissance de la bourgeoisie ou encore à l’apparition des médias de masse. Certes, beaucoup d’encre a coulé depuis que Bourdieu a avancé en 1973 l’idée provocatrice que “l’opinion publique n’existe pas” et, à rebours, un consensus parait s’établir désormais autour de la position des historiens des Lumières suivant lesquels l’instrumentalisation de “l’opinion publique” nait avec l’esprit révolutionnaire, le terme n’apparaissant lui-même qu’en 1798 dans le Dictionnaire de l’Académie Française. Mais alors comment interpréter l’institution des États Généraux par Philippe le Bel (1302) autrement que comme une entreprise destinée à légitimer les décisions du pouvoir auprès du peuple? À quelles fins peut-on associer les libelles, pamphlets et brochures qui circulent autour de l’assassinat du duc de Guise (1563) ou d’Henri III (1589)? Est-il concevable que des figures, des instruments, voire des foyers de propagande aient pu exister aux XIVe, XVe ou XVIe siècles? Le cas échéant, comment peut-on reconstituer cette doxa que l’on s’emploie à propager? Quelles traces ont pu laisser les rumeurs diffusées au sein d’une société hétérogène et, pour l’essentiel, analphabète? Qui peut prétendre exprimer l’opinion du peuple? Voilà autant de questions que nous vous proposons d’explorer, dans une perspective littéraire ou historique, à l’occasion du colloque « Rumeurs, propagande et manipulation de l’opinion publique aux XIVe, XVe et XVIe siècles » organisé par l’Université du Québec à Chicoutimi, et qui se tiendra du 20 au 21 mai 2011 à Québec, dans les locaux de l’ENAP.

Comité organisateur : Luc Vaillancourt (professeur au département des arts et lettres de l’UQAC et membre du CIERL), Jenny Brun (chargée de cours au département des sciences humaines de l’UQAC)

Comité scientifique : Claude La Charité (titulaire d’une Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire, Université du Québec à Rimouski), Luc Vaillancourt (professeur au département des arts et lettres de l’UQAC), Michel de Waele (professeur au département d’histoire de l’Université Laval)

Les propositions de communications, de 200 mots environ et rédigées en français, devront être soumises avant le 31 janvier 2011 à l’adresse suivante propagande.uqac@gmail.com .

Les images du pouvoir

Le laboratoire CALHISTE de l’Université de Valenciennes organise un colloque les 1er et 2 octobre sur le thème :

Images et pouvoir monarchique.

Représentations de la puissance royale de l’Antiquité au Moyen Âge.

Programme en téléchargement.

Les vecteurs de l’idéel – 2

Du 30 septembre au 2 octobre 2010 se tiendra à l’Université de Milan le deuxième atelier du projet « Les vecteurs de l’idéel. Le pouvoir symbolique entre Moyen Âge et Renaissance (v. 1200-v. 1640) ». Cet atelier porte sur « les langages de la société politique » et aborde tant la théorie que la pratique.

programme en pdf

Quand gouverner, c’est enquêter

Les actes du colloque d’ouverture de Gouvaren viennent de paraître !

Thierry Pécout  (dir.), Quand gouverner, c’est enquêter. Les pratiques politiques de l’enquête princière, Occident, XIIIe-XIVe siècles, Actes du colloque international, De Boccard, Paris, 2010, 627 pages.

Sommaire

L’ENQUÊTE DANS LA PÉNINSULE IBÉRIQUE

Amélia AGUIAR ANDRADE, Les enquêtes royales au Portugal, 1220-1343

Maria Filomena COELHO, Inquiricões régias medievais portuguesas : problemas de abordagem e historiografia

Alexandra BEAUCHAMP, Contra injurias, violencias, corrumpciones sordidas, fraudes enormes, extorsiones illicitas : enquêtes générales et contrôle des officiers royaux dans la Couronne d’Aragon des années 1340

Eloísa RAMÍREZ VAQUERO, Inquirir, evaluar, actuar en un reino lejano : Navarra s. XIII-XIV

Carlos ESTEPA DÍEZ, El Libro Becerro de las Behetrías (1351-1352) : Pesquisa real, poderes señoriales y fiscalidad de Estado

LE ROYAUME DE FRANCE, LE DAUPHINÉ ET LES TERRITOIRES SAVOYARDS

Frédéric BOUTOULLE, L’enquête de 1236-1237 en Bordelais

Marie DEJOUX, Mener une enquête générale, pratiques et méthodes : l’exemple de la tournée ordonnée par Louis IX en Languedoc à l’hiver 1247-1248

Gaël CHENARD, Les enquêtes administratives dans les domaines d’Alphonse de Poitiers

Olivier MATTÉONI, Louis II de Bourbon, l’enquête et la réforme : remarques sur une pratique de gouvernement

Aurelle LEVASSEUR, L’enquête générale princière comme technique de gouvernement : réflexions typologiques à partir de l’exemple du Dauphiné (1250-1349)

Nicolas CARRIER, Les enquêtes delphinales du milieu du XIIIe siècle dans le contexte des Alpes occidentales

LE ROYAUME DE NAPLES, LES TERRES DE L’ÉGLISE ET LE ROYAUME D’ITALIE

Jean-Paul BOYER, La domanialité entre Provence et Mezzogiorno sous la première dynastie angevine

Serena MORELLI, La territorializzazione della politica : competenze, metodi e obiettivi del personale amministrativo addetto alle inchieste

Armand JAMME, Entre révélation des réalités et propagande politique, l’enquête et ses desseins dans l’État pontifical aux XIIIe et XIVe siècles

Riccardo RAO, Le inchieste patrimoniali nei comuni dell’Italia settentrionale (XII-XIV secolo)

Damien BROC, Légitimation du gouvernement de la commune de Gênes et contrôle de la légalité : les enquêtes des syndicatores generales (1363-1404)

LA PROVENCE ANGEVINE

Laure VERDON, La notion d’usurpatio et ses usages : apports de la législation et des enquêtes à la construction de la souveraineté en Provence (1250-1335)

Thierry PÉCOUT, Le personnel des enquêteurs en Provence angevine : hommes et réseaux (1251-1365)

Michel HÉBERT, L’enquête de 1319-1320 sur la cavalcade en Provence

Jean-Luc BONNAUD, Le pouvoir comtal en Provence au miroir de l’enquête de Leopardo da Foligno contre Guillaume de Vaumeilh (baillie de Sisteron, 1332)

Philippe JANSEN, La participation des communautés et de leurs représentants à l’enquête comtale de 1332-1333

Anne MAILLOUX, Codicologie des registres de l’enquête de Leopardo da Foligno en Provence (1331-1334). Premier bilan et perspectives

Noël COULET, L’enquête de Véran d’Esclapon dans la viguerie d’Aix (1379)

LES PRINCIPAUTÉS DE FLANDRE ET D’EUROPE ORIENTALE

Marc BOONE, Le comté de Flandre au XIVe siècle : les enquêtes administratives et juridiques comme armes politiques dans les conflits entre villes et prince

Joachim STEPHAN, Le Landbuch de la marche de Brandebourg (1375)

Enikö CSUKOVITS, La pratique de l’enquête sur les droits royaux dans le royaume de Hongrie au XIVe siècle

ENQUETE ET RÉFORME DANS LES INSTITUTIONS ECCLÉSIASTIQUES

Damien CARRAZ, Les enquêtes générales de la papauté sur l’ordre de l’Hôpital (1338 et 1373). Analyse comparée dans le prieuré de Provence

Colloque « obéissance et désobéissance »

L‘ENS de Lyon accueille les 16 et 17 septembre un colloque international sur le thème « Obéissance et désobéissance dans la péninsule ibérique au Moyen Âge.

Ce colloque pluridisciplinaire aborde notamment la question de « la nécessité de l’obéissance comme élément structurant du pouvoir » et présente des interventions sur les sphères seigneuriales et princières.

« Obéissance et désobéissance dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge », Colloque, Calenda, publié le mercredi 25 août 2010, http://calenda.revues.org/nouvelle17156.html

Programme en téléchargement.